cinq vragen pour tout compendre

DECRYPTAGE – Le procès des des deux anciens dirigeants, poursuivis en Suisse pour “escroquerie”, “gestion déloyale”, “abus de confiance” en “faux dans les titres”, s’ouvre ce mercredi.

«Quand op vous traite d’escroc, de corrompu, de blanchisseur d’argent, c’est verschrikkelijk. Tun ne sais pas ce qui t’arrive, tu prends tout dans la tronche». Signé Michel Platini en janvier dernier, sur Europa 1 . Beschuldig de «corruptie» par la justice suisse, l’ancien meneur de jeu des bleus aura l’occasion de se défendre et de prouver sa bonne foi lors du procès qui s’ouvre ce mercredi. Het is een van de titels van de vorige president van de Fifa Sepp Blatter, voor de laatste editie van 2011 en de brisé l’ascension du Français dans les instances internationales. «Je n’ai rien fait de mal. Op m’a viré. Op een inventé un arriéré de salaire, un truc bidon, de la corruptie. C’est incroyable tout ce qui m’est sur la tête. Le maar, c’était de me virer. La Suisse m’a viré. Les procureurs m’ont viré. Ils ont inventé un truc pour ne pas que je sois président de la Fifa, punt finale», avait-il encore déclaré dans cette interview de janvier. Tout ce qu’il faut savoir avant l’ouverture des débats ce mercredi en Suisse.

Pourquoi Michel Platini en Sepp Blatter met jugés ?

Alliés rivaux au fil des années, Michel Platini en Sepp Blatter partageront le banc des accusés dans ce procès. Les deux hommes sont poursuivis pour «escroquerie», «gestion deloyale», «misbruik van vertrouwen» en «faux dans les titres». In 2011, Platini een reçu un paiement de 2 millions de francs suisses (1,9 M€) par la Fifa. Giet het parket, il est vraag d’un versement «obtenu illégallement, au détriment de la Fifa», niet M. Blatter était encore le president à l’époque. Ce dernier allait d’ailleurs être réélu in 2015, un an avant de devoir céder sa place, sur fond de scandale au sein de l’instance internationale. De nouvelles élections on eu lieu un an plus tard, en 2016, M. Platini croyant avoir champ libre avant d’être rattrapé par cette affaire avec l’ouverture d’une procédure pénale du ministère public de la Confédétération () «gestion deloyale“en”misbruik van vertrouwen» et une suspension de 90 jours à titre provisoire, via de commissie van beroep de la Fifa qui l’avait empêché de présenter sa kandidatuur. Kom M. Blatter, il avait ensuite été l’objet d’une suspension de huit and toute activité liée au football. Sanction divisée de moitié quelques semaines après.

Is het een kwestie van déroulera le procès ?

Michel Platini en Sepp Blatter op rendez-vous avec la justice suisse et en l’occurrence le tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone à compter de ce mercredi. L’ancien président de la Fifa en l’ex-patron de l’UEFA voor 11 jours d’audience, jusqu’au 22 juin. Het oordeel over de 8 juillet, met de mogelijkheid van appel voor Messieurs Platini en Blatter. Het is een goed voorbeeld van de santé de ce dernier, âgé de 85 ans, qui a incité le TPF à étaler les débats sur quasiment deux semaines : les audiences, publiques et en allemand, seront limitées auxin Pas de vertaling simultanée pour l’ex-Ballon d’or français de 66 ans, qui se verra tout de même glisser à l’oreille les passages le concernant regie.

Que risquent-ils ?

Het is een goed voorbeeld van een gevangenis die kan worden gewijzigd voor een eenvoudig verzoek.

Wat is de verdediging?

«L’épisode judiciaire, vous verrez qu’à l’arrivée, c’est moi qui vais gagner», martelait encore recemment Michel Platini sur les ondes de la radio RMC . Depuis le départ, l’ancien triple Ballon d’or clame son innocence dans cette affaire. En fait, il dénonce même un «complot» destiné à le priver de la presidence de la Fifa (voir par ailleurs)… En attendant, Michel Platini een bien été remunéré par la Fifa pour un rol de conseiller auprès de Sepp Blatter, in 1998 en 2002. Contraté in 1999 en teken qui portait sur une rémunération annuelle de 300.000 frank suisses (omgeving 288.000 €). Le parket relève que ces sommes on été réglees «integratie» à l’ancien joueur de la Juventus. Des lors, comment justifier ce versment de 2011, huit ans après la fin de la collaboration tussen de twee hommes en de la mission precédemment évoquée ? «Il s’agit d’un reliquat de salaire, dû par la Fifa, par contrat oral en versé dans des condition de la plus parfaite légalité. Rien d’autre», promet Platini auprès de l’AFPverzekerd avoir agi «avec la plus grande honnêteté».

Gianni Infatino dans le viseur ?

Ancien bras droit de Michel Platini à l’UEFA, Gianni Infantino een succédé à Sepp Blatter à la tête de la Fifa in 2016. se voir rembourser des versements accordés au Français «pour que l’argent détourné par les accusés à des fins personles soit restitué au seul et unique but auquel il était destiné: le football», een indiqué Me Hohl-Chirazi, avocate de la Fifa, auprès de l’AFP. Kom M. Blatter, Michel Platini laisse entender que M. Infantino n’est pas pour rien le déclenchement de cette procédure. Un peu plus que cela en fait : l’ancien meneur de jeu des Bleus a notamment porté plainte in France contre Infantino pour «verkeersinvloed actief» et la justice suisse enquête sur trois rendez-vous de ce dernier in 2016 en 2017 met Michael Lauber, chef du Ministère public de la confédération helvétique (MPC) à l’époque. Le dirigeant italo-suisse écarte toute idée de collusion. Une koos est sûre: ces dossiers sont disjuncts. De TPF heeft een recente geschiedenis van 2011 en aux relations tussen Messieurs Blatter en Platini dan het proces van de mercredi, pas op Infatino ni à la Fifa.

.

Leave a Comment