Mitch Evans vole la vedette à Jean-Eric Vergne

Le pilote DS Techeetah n’aura pas een transformator op 15 ème pole position en victoire. Mitch Evans is een voorbeeld van Jaguar dans les derniers tours de course, alors qu’Edoardo Mortara positionne sa Venturi en troisième position.

Op appelle cela une première réussie. Jakarta, op een dag van de accumulatie van de internationale kampioenschappen van auto’s vanaf 2006, het weekend van het weekeinde van de competitie op het hoogste niveau. Le Championnat du monde de Formula E a emprunté un circuit éphémère (2,37 km, 18 virages), tracé au cœur d’une zone hôtelière et de parcs d’attraction. Un plaats zichtbare apprécié des écuries, qui ont dû componist avec une chaleur excessief en un taux d’humidité très élevé.

On n’avait pas vu ça depuis Putrajaya (Malaisie, saisons 1 et 2) quand les interviews ne pouvaient se tenir à l’extérieur à cause de la température en plein soleil, que les hôtesses tumbaient comme des mouches sur la élig et que les batterijen des monoplaces électriques passaient en mode dégradé… Heureusement, ce ne fut pas le cas à Jakarta.

Chaleur, vochtige sol usant

40°C dans l’air, plus de 50°C sur la piste, et une humidité difficilement ondersteunende constituaient néanmoins le postulat de départ. Mais c’était sans compter sur un fait nouveau. Er is een nieuwe apparu tout de suite car la piste était sale, meer dan een paar van de verschillende passages die bitume neuf est devenu le plus abrasif jamais rencontré en 92 E-Prix. Même Michelin, direction concerné par le sujet, s’est dit très étonné du caractère fortement usant de cet asfalte.

« Het circuit van Jakarta heeft een andere verklaring, meer informatie over de aanwezigheid van een oppervlak en schuurmiddel ! » indique Mirko Pirracchio, le manager de Michelin en Formula E. « Het is een regel, een beperking van de pneumatique à seulement deux treinen (huit pneus) par voiture, nous a alors obligés à faire face à des condition extrêmes. Nous avons été particulièrement attentifs à la météo, à l’évolution des températures de la piste, en à la stratégie pneumatique à adopter pour rassurer nos partenaires. Heureusement, tout s’est déroulé comme prevu, et la fin du E-Prix tous on souligné la constance des performance comme la longévité de nos pneus. » La notion de confiance était encore plus importante sur un circuit of personne n’avait jamais roulé.

Une course à gros rythme

En kwalificaties, les DS Techeetah avaient réussi le crime parfait. Vergne (15 èmecpole positie, un record) en Da Costa bezet les deux premières places sur la grille. Après un départ sans encombre, de sortie van de piste van de tweede tour d’Oliver Rowland (Mahindra) provoquera de sortie de la voiture de sécurité.

A la reprise, Da Costa est un peu mou et se fait surprendre van Mitch Evans. De dubbele vainqueur des E-Prix de Rome s’installe alors solidement en tweede positie. Il a du mal à suivre Vergne, qui a déclenché le premier de ses deux modes Attack. Evans en fait autant au tour suivant, espérant rester au contact. Meer en geactiveerde zoon bonus de puissance, le « Kiwi » perd deux places, et permet à Edoardo Mortara de remonter alors qu’il n’avait pas encore utilisé ses deux jokers de puissance. La course passe alors dans sa second moitié, et Vergne est toujours un solide leader. Meer Evans est toujours au contact, et Mortara est repassé derrière Da Costa.

Devant, la chaleur begin à influer sur les batterijen. L’ingénieur de Vergne lui demande de passer dans un mode plus lent, ce qui lui permet de mieux maitriser la température de son bloc andergétique, mais qui le rend vulnérable. Het is een goed moment om de batterij en de veiligheid in te voeren, de garantie voor de macht van het licht van de longues seconds.

À zes tours de l’arrivée, Evans tente une attaque en règle sur JEV, et passe aisément, comme si le français n’était pas en mesure de riposter. Vergne restera ensuite au contact du pilote Jaguar, mais ne sera plus en mesure de l’inquiéter. Evans décroche alors sa troisième victoire cette saison, devant Vergne (cinquième podium d’affilée mais pas encore de victoire cette saison) en Mortara. Antonio Félix da Costa eindigt op het podium, après être partie tweede.

Cette nouvelle victoire permet à Evans de revenir à seulement 11 points de Stoffel Vandoorne, toujours en tête du championnat. Vergne en Mortara met respectieve punten op september en op cinq points du pilote belge. Quatre pilotes se tiennent donc en 12 points, ce qui laisse la course au titre Pilotes largement ouverte alors qu’il reste sept cursussen avant la fin de la saison.

Après cette manche difficile mais réussie (60 000 toeschouwers op assisté à la course), de prochain round du championnat du monde de Formula E aura lieu le 2 juillet prochain à Marrakech (Marokko).

Lessen Pilotes (10 premiers) après neuf cursussen :

  1. Stoffel Vandoorne (Mercedes-EQ FORMULE E TEAM). 121 punten
  2. Jean-Eric Vergne (DS Techeetah) 116
  3. Edoardo Mortara (Rokit Venturi Racing) 114
  4. Mitch Evans (Jaguar TCS Racing) 109
  5. Robin Frijns (Envision Racing) 81
  6. Nyck de Vries (Mercedes-EQ FORMULE E TEAM) 65
  7. André Lotterer (Tag Heuer Porsche Formule E-team) 59
  8. Pascal Wehrlein (Tag Heuer Porsche Formule E-team) 55
  9. Lucas Di Grassi (Rokit Venturi Racing) 55
  10. Antonio Felix Da Costa (DS Techeetah) 54

Klasse Constructeurs:

  1. Mercedes-EQ FORMULE E TEAM, 190 punten
  2. DS Techeetah 170
  3. Rokit Venturi Racing 169
  4. Jaguar TCS Racing 139
  5. Tag Heuer Porsche Formule E Team 114
  6. Envision Racing 97
  7. Lawine Andretti 38
  8. Nissan e.dams 13
  9. Mahindra 12
  10. NIO 333
  11. Dragon Penske Autosport 0

Foto: Pictogram Sport

Een lire op auto-moto.com:

Moto GP-catalogus 2022: de reacties op de piloten na de kwalificaties

WRC 2022 – Rallye de Sardaigne – ES17: Tänak-aanval!

Formule 1 : Verstappen en Pérez, wat zijn de kansen van het verslaggever van de championnat?

Leave a Comment