Moto2 : l’ancien patron de Fabio Quartararo présente son pilote Fermin Aldeguer et devinez quoi…

Cela’s mal terminé en course pour l’étincelant pilote de 16 ans Fermin Aldeguer dans un Grand Prix d’Argentine de Moto2 qu’il avait dominé de la tête et des épaules jusque-là. Een gids van de Boscoscuromoto il avait ravelé toutes les séances d’essais dans un samedi éprouvant, signant même sa première pole position sur un tracé de Termas de Rio Hondo qui lui était inconnu jusqu’alors. Cependant, il a rencontré sur sa route un imitoyable Vietti qui lui a fait comprendre son manque d’expérience. Une déception immense pour un pilote que son patron présente. Avant lui, il avait connu un bepaalde Fabio Quartararo et devinez quoi…

Fermin Aldeguer s’était déjà fait favorment remarquer lors de ses débuts en Grands Prix, et regie en Moto2, l’an passé, mais il a vraiment éclaté au grand jour lors du dernier Grand Prix d’Argentine. D’un coup d’un seul, il a fait oublier Raúl Fernandez et remis au niveau du commun des mortels Pedro Acosta. Certes, le résultat n’était pas au bout du chemin, à cause d’un fait de course viril, mais correct selon les officiels, avec Vitti. Meer informatie over jeune espagnol en marqué les esprits.

Zoon beschermheer, verantwoordelijke van de l’équipe Speed ​​Up, Luca Boscoscuro, een voorbeeld van een motorsprint die lijkt op een fenomeen. Et il sait determiner ceux qui sont au-dessus du lot, puisqu’il a fait confiance en son temps à un sure Fabio Quartararo. L’Italien rappelle d’abord les faits : « pour nous, c’est une année d’expérience avec lui, mais il nous étonne. Je ne parle pas seulement du dimanche en Argentine, mais déjà du week-end au Qatar. La piste lui était inconnue, elle est difficile comme tracé, et les autres avaient déjà parcouru de nombreux kilometers. Au premier tour, il termine quatrième et se qualifie à la huitième place, à deux dixièmes du premier. Déjà la tu compends qu’il ya quelque koos de spécial. Pour l’Argentine, je ne me souviens pas d’un pilotes qui ait terminé premier de toutes les séances, y compris le warming-up ».

Mais en course, dans la mêlée, les adversaires n’ont cure de cette magie. nl Argentijns, Celestino Vietti s’est chargé de mettre Aldeguer au pas… « Ce sont des chooses qui arrivent, des accidenten de course. Les cursussen ne sont pas facils. Il n’était même pas en colère contre Vietti. À mon avis, Vietti a une grande part de responsabilité, meer van het gieten van verschillende remmen. C’est intelligent et il le comprend, il n’a même pas perdu de temps à se mettre en colère et à perdre de l’énergie. Il était vraiment serein, de la série : « c’est comme ça que ça s’est passé, je suis désolé les gars». Cette tranquillité est une excellente approche des compétitions ».

Fermín Alderguer, MB Conveyors SpeedUp, Gran Premio Michelin® de la República Argentinië

« Il va maintenant falloir récolter les fruits du talent de Fermin Aldeguer«

Boscoscuro reconnait aussi qu’il a payé à cette occasion son manque d’expérience : « je ne lui trouve pas de défaut, meer van de laatste pas over de Moto3 en naar het einde van de dag. S’il avait joué dans ces course-là, sa gestion dimanche aurait été différenteil aurait eu beaucoup plus d’expérience ». Mais sinon, il rappelle furieusement un de ses anciens pilotes, aujourd’hui Champion du Monde MotoGP à 22 ans… « Il a l’air bien plus volwassen que son âge, surtout au travail il est très professionnel. Cela fait une différence incroyable à son age. Ik ben cool! Il est très gentil, il se moque de toi, il a toujours une blague prête. En tant que personnage, il est top, il est le bon. C’est un garçon magnifique et très intelligent. Il est tellement normal… C’est un garçon très calme, si vous ne savez pas que c’est le pilote, il ressemble à un gamin qui vient jouer. Dimanche matin, en Argentine, il partait de la pole position, meer informatie over de sortering van het litla tension de la course n’existait pas ».

Cependant, il ya une différence… « Fabio a déjà montré qui il est vraiment, Fermin doit encore grandir, il est sur la bonne voie pour devenir un vrai pilote, mais cela prend encore du temps. Fabio is een van de moeilijkste momenten in de carrière en de meest recente sorti. Quand Fabio is gearriveerd in 2018, een nieuw jaar van beschikbaarheid en een saison très compliquée. Ces kiest markant ». Boscoscuro termine: « Fermin doit encore grandir, il est sur la bonne voie pour devenir un vrai pilote, mais cela prend encore du temps. Il va maintenant falloir récolter les fruits de son talent ». Ce weekend à Austin, Fermin Aldeguer aura sans aucun doute à cœur de poursuivre sur cette belle lancée, après avoir assimilé la leçon argentine…

Fermín Aldeguer, Speed ​​Up Racing, Portimao Moto2™ & Moto3™ officiële test

Leave a Comment