MotoGP 2023 : giet Miguel Oliveira op sait pourquoi ça coince mais pas encore où il va

Miguel Oliveira is een reus en allemagne à être la vedette d’un non-événement lors d’une conférence de presse annoncée en grande pompe le jeudi, sur le Sachsenring. L’orde du jour en était l’avenir et après près d’une demi-heure de palabre, il en est ressorti que le Portugais ne serait pas in 2023 dans l’équipe officielle KTM. Un évidence après la signature d’un contrat de deux ans avec Jack Miller, tandis que Brad Binder a un bail jusqu’en 2024. Tout le monde s’attendait à la nouvelle d’une installatie chez Gresini Ducati. Mais pour diverses raisons, rien n’a filtré sur le sujet. Et pour cause, les obstakels sont encore nombreux…

Où ira Miguel Oliveira nl 2023 ? La question vaut aussi pour encore nombre de ses collègues qui lorgnent d’autant plus les mmes places que lui qu’elles sont les seules disponibles dans le paddock… Meer informatie over conferenties de presse pour rien, ale GPurque quadrupleto KTM a attiré l’attention sur lui. Op rappellera qu’il est managé par son père Paulo, qui s’est ouvert dans les colonnes de Speedweek sur ce qui ressemble à un imbroglio.

D’abord, il ya eu, selon nos propres sources du paddock, un rappel de KTM le fait que Miguel Oliveira Als je een lancer zoekt, kun je een overzicht van de son avenir, en raison de son contrat avec la marque qui lui interdit de mettre en exergue un autre constructeur. Ce qui aurait été le cas avec une annonce speakant Gresini uit. Il a donc fallu faire machine arrière. Meer reprenons dès le debuut: que s’est-il passé pour que Miguel Oliveira voorzien van de opgever KTM ? Zoon père et manager raconte : « nous avons négocié avec KTM en Argentine, il s’agissait de l’option de continue avec KTM », een verklaring Paulo Oliveira. « L’objectif de Miguel était de rester avec Red Bull KTM quatre ans de plus, presque pour le reste de sa vie. Meer finale ce n’était pas mogelijk ».

« En mai, nous avons reçu la proposition que Miguel revienne chez Tech3 » ajout-t-il. « Cependant, nieuwe schattingen van Miguel méritait sa place dans l’équipe d’usine Red Bull grâce à ses résultats, non seulement en MotoGP meer aussi grâce à ses succès passés in Moto3 en Moto2 ». Et il précise cette évaluation qui ne fera pas sourire tout le monde… « Le retour chez Tech3 est comme une descente de niveau. Miguel ne peut pas accepter cela. Je pense qu’il est temps de s’arrêter chez KTM ».

Reste que le clan portugais ne ferme pas la porte : « nous etudions toujours cette option car nous entretenons de très bonnes relations avec Pit Beirer en Stefan Pierer. Les six dernières années avec KTM ont été formidables, elles on abouti à de nombreuses réalisations ». Op garde donc l’option KTM dans sa manche tandis qu’Alex Espargaró een révélé en Allemagne qu’Aprilia negociait avec Oliveira. Ce qui nous fait deux pistes.

Miguel en papa Paulo Oliveira

Miguel Oliveira 2023: « nous avons égallement parlé à Alberto Puig de Repsol-Honda«

Et la troisième que l’on pensait être la première et qui est celle de Gresini Ducati ? Eh bien, il ya un souci et pas le moindre. Il est signalé by Autosport : het belangrijkste obstakel voor de financier. En effe, Ducati ne veut pas prendre en charge le salaire d’Oliveira, auto le pilote de 27 ans ne correspondeert pas à la philosophie actuelle de la marque italienne de promouvoir les jeunes talents. Een cet écueil, Paulo Oliveira antwoord: « Miguel ne court pas pour l’argent. Het belangrijkste bewijs van de bekwaamheid van de piloot, bien sûr. Mais l’argent est la partie la moins importante de ce business ici ».

Enfin, il ya aussi le problème Hyundai… C’est un sponsor person de Miguel Oliveira en Ducati, een volwaardige partij van Audi, voit mal cette marque apparaitre sur la combinaison d’un pilote roulant sur une de ses Desmosedici. A contrario, un des soutiens de Gresini est l’enseigne portugaise OLI, specialiteit van de keuken. Bref, on n’est pas encore sorti du sable chez les Lusitaniens… « Il faut discuter et ensuite voir ce qu’on a en main. Et pour finir, c’est le pilote qui décide dans quelle direction on va, pas moi », een verklaring van Paulo Oliveira. « Je kunt verschillende suggesties doen, door Miguel besluit je te laten zien wat je kunt doen voor je leven. Je ne peux que le conseiller » termine le bon père de famille qui glisse : « nous avons égallement parlé à Alberto Puig de Repsol-Honda » …

Miguel Oliveira, Red Bull KTM Factory Racing, Liqui Moly Motorrad Grand Prix Deutschland

Resultaten van de Grand Prix d’Allemagne MotoGP op de Sachsenring:

Duitsland

Kredietklasse: MotoGP.com

Leave a Comment