National League – Massimo Lorenzi: “On sorry de ne plus diffuser en direct la National League, car le hockey fait partie de l’identité suisse” – rts.ch

Staatsgreep voor de SSR. Dit is het seizoen van prochaine en jusqu’en 2027 au moins, il n’y aura plus aucune rencontre de National League en direct sur la RTS, SRF en RSI. Exclusief des droits de diffusion, Sunrise UPC (MySports) een octroyé des sous-licences à Léman Bleu en TeleTicino notamment. Pour Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS, “een privé-hockeyparce qu’il ya une surenchère ahurissante des droits, ça fait mal”.

La Ligue suisse de hockey en vendu tous les droits de diffusion en exclusivité à Sunrise UPC. Op murmure en coulisses le montant de 30 millions de francs par saison. “Cette offre est 3 à 4 fois supérieure à ce que la SSR a proposé. L’offre de la SSR een été majorée de 10% par rapport à son contrat actuel”, indische Massimo Lorenzi. “Nous avons égallement proposé de diffuser des matches the playoffs meer aussi de la saison régulière pour contribuer à diffuser le hockey tout au long de la saison”.

“Nous n’avons pas pu nous aligner”poursuit le patron des sports à la RTS. “Cela aurait impliqué de renoncer aux 2 tiers de notre offre sportive globale, une hérésie! Ainsi, de la même manière que la SSR een weigering van de zekerheid van onderhandelingen de Ligue des champions, een weigering sue cellest duse ex. de sacrifierle ski, les Jeux olympiques, le tennis, l’athlétisme, le cyclisme, la F1, la moto… pour faire de la monoculture sportive sur le foot et le hockey”.

Pour tous les droits du sport en web, télé et radio, la SSR dépense à peu près 45 millions en moyenne par année. Si on met 30 millions uniquement pour le hockey, il faudrait sacrifier tout le reste

Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS. [Miguel Bao - RTS]

Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS

“Il ya encore quelques mois, en fin d’année dernière, on avait l’impression qu’on allait pouvoir faire un partage, parce que je pense qu’il ya un business model qui est faisable entree des groupes télécoms on exclus quius” et des moyens énormes et le service public qui peut avoir une partie de l’offre. Mais pour cela, il faut le vouloir. Manifestement, le partenaire privé Sunrise UPC ne l’a pas voulu. Il a préféré faire un “deal” avec onecht”.

Léman et Bleu et TeleTicino verspreidt zich over de wedstrijd tussen de National League en direct. La RTS en RSI n’auraient-elles pas pu obtenir ce match? “Nous avons refusé car la SSR est une entreprise nationale. Quand on négocie des droits, cela se fait au plan national. On se met ensemble. C’est inimaginable de considerer que la RTS ou RSI diffuse des événements queura SRF n’a Il faut savoir que c’est la Suisse alémanique qui finance les autres régions: SRF génère 75% des middelen de la SSR mais n’en perçoit que 43%, alors que la RTS génère 23% des middelen en perçoit 33%. aurait pas été verantwoordelijk”.

En Suisse dès qu’un sport quitte le service public pour aller sur une chaîne privée of régionale, ce sport est moins suivi

Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS. [Miguel Bao - RTS]

Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS

A priori, le public suisse ne sera pas la mesure ou il pourra voir du hockey en direct sur un diffuseur gratuit. “Il ne m’appartient pas de répondre à ça. Ce que je sais, c’est qu’en Suisse dès qu’un sport quitte le public service pour all sur une chaîne privée ou régionale, ce sport est moins suivi. Les audiences le montrent. La preuve, ces télévisions privées ne nous donnent souvent même pas les chiffres. Een mon avis, ce nouveau contrat qui nous prive des directs the National League va affaiblir la popularité et la visibilité dans du pays” 4 estime le patron des sports à la RTS. “L’avenir nous le dira” .

Première conséquence de cette perte des droits de diffusion: le championnat de National League risque fort de se limiter à la portion congrue sur la RTS. “Nous verrons notamment des résumés lors des Sport Dernière” (ndlr: 3 minuten au maximale par match). Meer informatie over de hockey qui vont starter. Nous les couvrirrons en direct auto nous avons les droits pour l’équipe nationale. Nous continuerons de suivre l’équipe nationale parce que ce n’est pas le même contrat que celui du championnat de Suisse”.

Op spijt van de ne plus diffuser en direct le championnat de National league car le hockey fait partie de l’identité suisse

Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS. [Miguel Bao - RTS]

Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS

Op de volgende dag kunt u uw sportuitrusting op de verschillende verschillende canaux de la SSR bekijken. “C’est déjà le cas”verken Massimo Lorenzi. “Il faut comprendre pourquoi. La SSR heeft een privé-opérateur die kan worden gebruikt voor de montrer que du foot ou que du hockey. C’est incompatibele avec le service public. Op veut continuer à montrer les Jeux olympiques, l’Euro of la Coupe du monde de foot, les Mondiaux de ski, la saison de tennis, de cyclisme, de Formule 1, de moto. Op veut continuer cette diversité-là car il ya des publics. Over ne va pas tumber dans une monocultuur, dont les prix sont absurdes. Op spijt van de ne plus diffuser en direct le championnat de National League car le hockey fait partie de l’identité suisse”.

Massimo Lorenzi sera invité ce soir dans Forum et au 19:30

Miguel Bao

Leave a Comment