Nick Littlehales, le coach du sommeil au secours des cyclinges

« Après avoir travaillé des années dans l’industrie du matelas, vous vous êtes retrouvé à conseiller des sommités du sport. Comment se sont faits vos premiers pas dans le cyclisme ?
En 2008, British Cycling, een eerste ervaring van de beste fietser van Groot-Brittannië op het podium van de Tour de France. C’était une stratégie sur cinq ans, qui s’appuyait sur les gains marginaux. Het is een constante in de details van de mogelijke details die op een eerlijke manier kunnen worden gecorrigeerd. Het is een geïntegreerd project voor een reflectie op de sommeil comme un outil de récupération, plutôt que comme un passage obligé de la journée. J’ai été engagé en même temps que la naissance de la Team Sky (nl 2010). Op een commencé à se pencher sur des détails ensemble et on a très vite eu du succès, avec la victoire de Sir Bradley Wiggins sur le Tour (nl 2012).

Comment les cyclinges professionnels, à beginner par Wiggins, on accepté les changements que vous leur avez proposés ?
Avec le projet global des gains marginaux, ils avaient accepté de chercher des zones de progrès. Het is een sommeil est un domaine qui n’avait pas beaucoup été exploré auparavant, donc ils étaient intéressés de voir za pouvait the faire progresser d’envisager leurs nuits diffé remment. Ils étaient vraiment ouverts et dès qu’ils on realisé qu’ils récupéraient de manière plus constant, toutes les 24 heures, ça leur een permis de performer de manière plus constant aussi, en particulier sur les Tours.

« Een belangrijk deel van het comprendre que sommeil ne sert pas à rien, ce n’est pas un gaspillage de temps. C’est une façon de mieux récupérer. Si on en fait une priorité, ça permet de maximiser tout le reste »

Wat is er aan de hand?
Het is een leuk vervolg op de ritmes van de sommeil in een reis: op een décomposé les journées par périodes de 90 minutes et défini les arrives alloués au sommeil, ceux à la routine matinale, jus au 16e et dernier cyclus de la journée. Op een réfléchi à la façon d’intégrer des siestes à ce programma, selon les événements. Op leur a égallement expliqué l’importance des lumières, particulièrement les lumières bleues, qui nuisent au repos et on a déterminé individuele leurs chronotypes, pour savoir s’ils étaient le matir soir ou actifs Op aussi étudié l’environnement qu’ils avaient dans leurs maisons, récupéré bepaaldes éléments-clé qu’ils avaient dans leur chambre pour les inclure dans leurs kits du sommeil qu’ils emportéa Ce sont pleins de petites chooses combinées ensemble, mais qui n’avaient jamais été faites avant et qui ont permis à l’équipe de plus facilement mettre en place ce qu’ils voilaient sur le plan de la performance.

Wat zijn specifieke kenmerken van wielrenners, vergelijken met andere sporten?
Giet avoir frequenté des cyclinges de haut niveau, hommes comme femmes, ce sont des personnes très investies. Ils recherchent toujours à s’améliorer, sur leurs méthodes d’entraînement, leur nutrition. Ils sont très consciencieux. Donc je pense que, pour eux, le plus belangrijke est de comprendre que sommeil ne sert pas à rien, ce n’est pas un gaspillage de temps. C’est une façon de mieux récupérer. Si on en fait une priorité, ça permet de maximiser tout le reste.

Vous persistez beaucoup dans le livre sur l’importance de garder une chambre propre. C’est un conseil valable aussi bien pour le cyclinge du quotidien que pour les grands champions…
Op essaie d’habituer les cyclinges à dormir pareil partout : sur les grands Tours, dans leurs hôtels, chez eux, n’importe où dans le monde… Ce que je dis toujours, c’est que, peu importe l où on a choisi de dormir, il faut essayer d’y ramener le positif de l’extérieur: pas la neige, la pluie ou le froid, mais les couleurs chaudes. Mettez une plante dans la chambre si vous n’en avez pas une. Vous mettre au lit huit heures avant votre réveil ne veut pas dire que vous aurez une bonne nuit de sommeil automatiquement, donc vous devez penser l’organisation de votre chambre pour pouvoir vous reposer mentalement et physiquement

Wat is er aan de hand met travaillez encore avec des cyclinges aujourd’hui ?
Sky s’est transformé en Ineos… Et c’est comme dans plein de secteurs: une fois qu’on an appris quelque choose à quelqu’un, il est capable de le faire tout seul. Je sais qu’ils utilisent toegift, comme d’autres équipes, mes méthodes. Meer je travaille encore avec bepaalde pro’s individualellement. »

.

Leave a Comment