Quelle suite de saison voor Romain Bardet ?

Bardet malade meer Bardet en form

Un début de saison enthousiasmant

Romain Bardet maakte een verschrikkelijke gebeurtenis uit de Giro. Peut-être trop même, si l’on considerait les betreurt laissés par son verlaten. Recente vainqueur du Tour des Alpes, wat een onbetwistbare dominé is, de brivadois avait laissé entrevoir les meilleurs augures au cours des 12 premières étapes du Tour d’Italie. Auteur van een solide chrono in Boedapest, met een ensuite begeleide les favoriete jusqu’au sommet de l’Etna, avant de secouer les principaux prétendants au maillot rose dans la montée du Blockhaus.

A l’instant de son leave, le coureur de la DSM occupait ainsi la 4e place du classement général, à 14 seconden van Juan Pedro Lopez (Trek – Segafredo), en een samenkomst van kleine eenheden van Richard Carapaz (INEOS – Grenadiers), de première van premières. Au terme de la première semaine, Romain Bardet avait ainsi d’un cheveu la mythique toison rose, manquant of briiser la malédiction tricolore à son égard. En effet, si son aventure transalpine s’était poursuivie, l’auvergnat semblait en passe de succéder à Laurent Jalabert (1999) dans la petite histoire croisée du maglia rosa et des Français.

Avant zoon verlaten, Romain Bardet brillit sur le Giro| © Team DSM

Un coup du sort à prendre avec philosophie

A ce titre, l’abandon du brivadois constitue un sérieux coup du sort dans la course, don’t tous les amateurs de cyclisme se seraient bien passés. Il semble d’autant plus betreurenswaardige qu’il intervient sur une maladie benigne, dont il aurait pu rapidement guérir s’il était parvenu à passer cette 13e reis. Meer van de chaleur de Ligurie en een gewelddadige aanval op het terras van Romain Bardet, is een eerlijk resultaat op de suite van het saison.

Au contraire, si l’on oublie la frustratie gelegenheidnée et que l’on ne se place uniquement dans la perspectief des échéances à venir, ce malheureux leave pourrait même preserver la fraicheur physique de Romain Bardet, sans en. entamer la form En bon philosophe, le français appliquera sûrement à son cas cette citation d’Alexander Lockhart, parlementaire en magistrat britannique du XIXe siècle: « une personne optimiste ne weigeren pas de voir le côté négatif des chooses, elle weigeren de s’attarder dessus ».

Le Tour de France, nouveau sommet de la saison

Entre fraîcheur et entraînement, une préparation réorganisée

Des lors, Romain Bardet entame sur de bonnes bases de voorbereiding van de prochaine échéance majeure : de Tour de France. Seule course inscrite dans son calendrier, en raison de la stratégie de communication de son équipe, la Grande Boucle devrait effectieve recevoir l’essentiel de ses inspanningen de préparation. Toutefois, après son retrait précoce du Giro, son calendrier devrait vraisemblablement être réadapté à sa courbe de form. Het meest extreme compliqué van het hoofd van de lichaamsbouw die plusieurs mois durant, de français devrait normalment observer un petit temps de récupération, avant de se lancer dans une nieuwe ascension du pic de form. L’absence d’activités physiques publiées sur Strava depuis vendredi dernier semble Confirmer cette hypothèse.

Depuis l’abandon de Romain Bardet, le Team DSM n’a plus rien communiqué à propos du français| © Team DSM

Voor Romain Bardet, de benadering van de Tour die lijkt op de voorgaande seizoenen, de ontwikkeling van de formatie AG2R-La-Mondiale. En effet, si l’enchaînement d’un Giro complet avec le Tour aurait donné la prime à la récupération tussen de deux épreuves, cette semaine et demie de rab peut lui permettre d’intensifier son Entranement pendant ven le mois. Ainsi, fort est à parier que le brivadois pourrait y repartir en stage, éventuellement cumulé de la reconnaissance des étapes de montagne du Tour.

Quid des cursussen de voorbereiding?

Une course intermédiaire pourrait égallement s’ajouter à son calendrier. Het Critérium du Dauphiné lijkt op de eerste dag, het vertrek van de 5 juin prochain, op de Tour de Suisse, op een later tijdstip met de volgende dag, lijkt op het begin van de Ronde van Juillet. Toutefois, les longueurs de chacun de ces cursussen (8 étapes) naar de quoi décourager le français de s’y présenter.

En effet, les dernières saisons on relativisé l’importance de la compétition avant de grandes échéances, et cette tendance ne devrait pas échapper au Team DSM, bon élève de l’innovation. En ce sens, Tadej Pogacar a notamment affiché un niveau éblouissant dès la première semaine du Tour 2021 alors qu’il n’avait couru que sept jours en deux mois avant le départ de Brest. Voor Romain Bardet, de premières van nordiques pourraient donc faire office de remise en condition à la competitie, complétant un bloc d’entraînement prealable.

Romain Bardet is een van de rivaliserende tegenstanders van de Tour, die op een zeker moment in het Blockhaus komt?| © Team DSM

De Bardet de leider à Romain de grimpeur ?

Les ambities de Romain Bardet sur le Tour devraient intrinsèquement dépendre de sa form physique. Compte tenue de sa relatieve fraîcheur en de sa force au moment de son leave sur le Giro, il est voorstelable que le français se présente au départ de Copenhague dans une forme similair. De afwezigheid van de competitie en de provoquerait alors qu’un léger décalage de son pic de forme, renforçant sa prédilection pour la troisième semaine de course. En l’état, le brivadois pourrait alors adopter une stratégie similaire à celle du Tour d’Italie: faire du classement général son plan A, en préparant soigneusement un plan B de chasseur d’étapes. Deux raisons notables le pousseront probablement à envisager sérieusement cette seconde option.

Une première semaine corsée

D’une part, assez traditionnellement, la première semaine de la Grande Boucle s’avère particulièrement piégeuse. Les virages du chrono de Copenhague sont dangereux, les bordures de Nybord perilleuses, en les pavés d’Arenberg redoutables. Romain Bardet een suffisamment perdu du temps de la sorte pour bien le savoir, le Tour de France 2015 en étant la plus ruime demonstratie.

Un plateau relevé

Het originele deel, de favorieten van de Tour zijn pas Richard Carapaz, Jai Hindley (BORA – Hansgrohe) of Mikel Landa (Bahreïn – Victorious), en er is geen comptent pas op de « équipes B » pour l’emporter. Non, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), Primoz Roglic (Jumbo – Visma) of toegift Jonas Vingegaard (Jumbo – Visma) jouiront de puissantes cylindrées à leur service, cadenassant la course à leur, imposant un rythmes infernalcension as chaque défaillance. Même au meilleur de sa forme, Romain Bardet ne semble pas suffisamment armé pour déjouer leurs plans.

Romain Bardet lors de sa première victoire sur le Tour, à Saint-Jean-de-Maurienne in 2015 |  © Le Tour de France

Romain Bardet lors de sa première victoire sur le Tour, à Saint-Jean-de-Maurienne in 2015 | © Le Tour de France

Le facteur form pourrait aussi peser dans la balance

Alors, à l’instar du Tour de France 2015, lorsqu’il s’était brillamment adjugé l’étape de Saint-Jean-de-Maurienne après une entame de Tour de France 2015, Bardet le leader pourrait se muer en Romain le grimpeur , s ‘il sombrait dans l’anonymat des places d’honneur. Ajoutez à cela la relatieve onzekerheid planant sur son état de forme, et vous renversez presque les probabilités de chaque plan. Lorsque l’on connaît l’aversion du Français pour le schéma de course du rouleau-compresseur, et son appétit pour les grotes offensieven. Op tendrait même à penser que lui-même se réjouirait davantage d’un beau bouquet que d’une médaille en chocolat. Plus que jamais, le trentenaire conçoit le cyclisme comme une passion et sa pratique comme un plaisir.

Leave a Comment