Record, soutien, chambrage… le foot féminin en fête au Parc des Princes

Parisiennes en Lyonnaises se sont affrontées devant la plus haute weelde de l’histoire pour deux clubs féminins samedi soir, le tout dans une ambiance feestelijk

Het contrast met de saisissant. Samidi soir, le Parc des Princes een retrouvé son sens de la fête en une semaine de temps. Après les tristes célébrations du pourtant historique 10e titel parisien, l’enceinte de la Porte de Saint-Cloud een renfilé son habit de lumière pour la demi-finale retour de Ligue des champions féminine entre le PSG en l’OL. Comme ils l’avaient annoncé, les ultras on donné de la voix pour pousser vs la kwalificatie de leurs protégées. «Emmenez ces couleurs à Turijn», verman het Collectif Ultras Paris (CUP) op een moment dat een imposante rappelant van de maillot traditioneel en sa bande dite “Hechter”.

«Fier de (ses) couleurs et fiers de (ses) joueuses», le Virage Auteuil a pleinement rempli son rôle de soutien. Du debuut à la fin. Zonder meer altérés door het scenario contraire (2-1 voor les visiteuses). «a nous a énormément pousséessoufflait après la rencontre Grace Geyoro. a nous a fait chaud au cœur, on voulait montrer un très beau visage pour toutes ces personnes présentes.» 43 254 vordering. Un nouveau record français pour un match de football féminin entre deux clubs. Encore loin des 91.648 présentes à Barcelona la semaine passée (record mondial) mais bien plus proche du record des Bleues, déjà établi Porte de Saint-Cloud (45 595 toeschouwers pour le quart de finale du Mondial 2019 contre Unis-Etats).

VOIR AUSSI – Les plus beaux buts de Marie-Antoinette Katoto avec le PSG

Certes, le nouveau record d’welvaart en France n’était plus un secret pour grand monde. Restait encore à témoigner de l’harmonie dans les tribunes. Là encore, le CUP een fait sa part du travail. Du staatsgreep, où des premiers fumigènes on été allumés sous le tifo, jusqu’aux ultimes seconds du temps additionalnel, heure où les décibels étaient toujours aussi élevés.

D’ordinaire pas toujours réceptif, le public du Parc s’est pris au jeu, une grande majorité répondant à l’appel du traditionnel «qui ne saute pas n’est pas Parisien», quand zekere gezangen lancés du côté du virage Auteuil étaient repris à l’envi. Het volstaat om het enthousiasme te tonen voor een retour op het terrein van Sakina Karchaoui, een zegening en een samenkomst op het terrein met een staande ovatie. Une joyeuse ambiance de fête. Une réussite favourisée par l’attractivité de prix qui on su attirer un public plus familiale qu’à l’accoutumée. «J’espère que les supporters vont repartir avec de bons souvenirs», espere Geyoro.

provocaties

l’évidence, chacun des 43 254 supporters rapportera un souvenir de cette rencontre, parfaite publicité pour le football féminin. Car il y avait tous les ingrédients de la grande soirée de football. Même l’hostilité non déguisée à l’égard des Lyonnaises. Un ressentiment attisé d’entrée door Ada Hegerberg, met een winst van de l’ouverture du partituur (13e) pour ouvrir en grand ses oreilles in de richting van de virage Auteuil. La Ballon d’Or, cette fois hors-jeu, récidivera quelques minutes après le retour des vestiaires (55e). Deux provocaties, une même reactie. Des noms guère floris afstammeling d’Auteuil in de richting van de communauté lyonnaise.

D’un coup de tête parfait, Ada Hegerberg een “climatisé” le Parc des Princes d’entrée. JB Autissier / PANORAMISCH

«Les supporters étaient vraiment tops même s’ils étaient parfois limits dans leurs chants. Mais j’aime bien, en tant que joueuse, ça me renforce», publiceer Selma Bacha en persconferentie. Venue se rapprocher du virage après la rencontre, la latérale gauche, passeuse décisive sur chacun des buts lyonnais ce samedi, een été rappelée à l’ordre par son entraîneuse Sonia Bombastor. «Je n’ai pas chambré, j’étais juste contenteverzekeren pourtant la pépite lyonnaise avec son franc-parler (21 ans). Ce n’était pas du répondant. J’aime mon club, c’est toujours une rivalité.»

Une rivalité exacerbée le temps d’une soirée. Et à l’heure où l’OL is een acte sa revanche sur les Parisiennes, met een nieuw begin van het seizoen, gevolgd door Juventus Stadium de Turijn op 21 mei prochain (19u). Un choc face au Barça is surtout un court déplacement en vue pour tous les suiveurs des «Fenottes», déjà bien encouragées par un parcage fourni au Parc ce samedi. «Lyon-Barcelone, ça ressemble à un beau match et ça donne envie, j’espère qu’il y aura beaucoup de monde», s’enthousiasme Bacha. L’occasion est trop belle.

.

Leave a Comment