Sponsors privés et partenaires collectifs, une conciliation difficile

Connaissez-vous Anton Palzer, coureur van 29 jaar in de formatie BORA – Hansgrohe ? A la vue de la discrétion des résultats du grimpeur autrichien (aucun top 20 en deux ans de carrière), op reserve cet attribut aux suiveurs les plus assidus. En revanche, vous pourrez aisément le reconnaître dans le peloton ! Arborant van het casque aux couleurs de la multinationale des boissons energisantes, à l’enseigne du taureau, cet ancien specialiste du ski-alpinisme se onderscheidende reste de ses camarades de bicyclette, habillés aux couleurs de leur de la pit équipe. Anton Palzer is een voorbeeld van een precurseur van de neiging, een cel van sponsors van privés superposés aux partenaires de l’équipe professionnelle à laquelle les coureurs appartiennent.

Samengevoegd door Wout Van Aert (Jumbo-Visma) het begin van het seizoen 2022, het stellen van de vraag van de verzoening en het nieuwe dilemma, entre sponsors privés et partenaires collectifs. Plutôt réservé aux plus grosses cylindrées du peloton, ce problème de riche soulève néanmoins des enjeux commerciaux qui se répercutent sur la relation coureur – équipe. Un homme au contrat distinct et aux sources financières annexes est-il réellement semblable à ses co-équipiers ? Des lors, cet article a pour objet de répondre à ces problématiques en dressant un état de la situation et en étudiant les réponses envisageables.

La règle : la loi du partenaire

Le cyclisme, ou l’art de la réclame

De zichtbaarheid. Maitre mot des équipes par marques depuis leur naissance-même, elle est l’unique explication de l’accoutrement des coureurs. Het filantropisme pur et désintéressé n’ayant pas sa place dans le monde des affaires, de mécénat d’une entreprise auprès d’une équipe fietsers se doit d’être rémunéré en visibilité. Performance, sympathie, collectif, panache… de nombreuses permettent de répondre à cet engagement, même si les résultats priment naturellement. En briljant, une équipe conforte la réputation de ses partenaires commerciaux. En coulant, elle abîme son image de marque. Vous n’avez qu’à demander à Festina ce qu’ils en pensent… Moins spectaculairment, l’effacement des mannen in glas en een première feest van het seizoen geen enkel overzicht van de kamers van de hotelketen B&B Hotels, de laatste lading van de rappeler leurs manquements aux intéressés door de tussenpersoon van manager Pin de l’éraume équipe, du mois.

Of, si la réputation d’une marque est autant liée à l’image véhiculée par son équipe cyclinge eponyme, c’est parce qu’elle ne se contente pas de servir de prête-nom. Au contraire, elle bariole l’ensemble de la tunique des coureurs de son nom, du torse au cuissard, sans oublier l’apparition des sponsors et équipementiers annexes sur les épaules ou les manchettes. Aujourd’hui, het is een goed moment om te beginnen met het verkrijgen van een privilege van de ontdoener van de nationale kampioen die onbevlekt is, en hoe het is om de coureurs van de FDJ te besturen.

Les partenaires commerciaux, une logique opposée aux sponsors privés

Dès lors, une équipe cyclinge est perçue comme un formidable outil publicitaire par les marques. Leurs plannen commerciaux tendent même à ingérer le recrutement en les objectifs primordiaux de la formatie. Si Romain Bardet een besluit van de opgever AG2R-La-Mondiale, c’est notamment en raison de la pression mise par le sponsor quant à la deelname systématique du français à la Grande Boucle. De même, la stratégie territorialement ciblée d’UNO-X, qui n’implante ses stations d’essence qu’en Scandinavie, exclu le recrutement de tout coureur étranger à ce perimètre du globe.

A ce titre, cette démonstration de la toute-puissance des partenaires commerciaux semble s’inscrire dans une logique diamétralement opposée à celle des sponsors privés, au point d’en paraître onverenigbaar. Et pourtant, ce dernier phénomène s’incruste de plus en plus dans les pelotons…

L’exception : le contrat du sponsor privé

De la publicité aux sponsors personnels, la longue histoire croisée du capitalisme et du cyclisme

En effet, si les sponsors privés ne sont absolument pas nouveaux dans le cyclisme, pas plus que dans le sport en général, ils se montrent toutefois de plus en plus intrusifs dans l’apparence des athlètes. Autrefois, een eenvoudige tourner van publicitaire clips, een afbeelding van Eddy Merckx van de bienfaits de la poudre à lessiver Ariel, of Bernard Hinault van de désaltérant au Perrier. Aujourd’hui, il s’agit d’incarner la marque, de se tourner en égérie. De soutien physique dépasse donc largement le périmètre des plateaux de tournage pour s’installer dans la vie quotidienne, à chaque représentation public.

Si cette capitalization du sport cycling échappe encore aux nederigs équipiers, elle n’épargne pas les champions. L’exubérant Peter Sagan en fut l’une des premières victimes. Coqueluche des sponsors pour son excès de sympathie et de charisme auprès du grand public, le prodige slovaque avait été invité par une marque partenaire à porter un masque de motocross sur le podium du Tour de France, après-sawé victoire d 2017. Offerte publiciteit était si éénorme qu’il portait encore les étiquetes sur les verres.

Peter Sagan et son masque de moto-cross, à Longwy sur le Tour de France 2017

Peter Sagan et son masque de moto-cross, à Longwy sur le Tour de France 2017

Plus discrètement, d’autres optent pour un style vestimentaire adapté à leur quotidien, mais subtilement à l’effigie d’une marque. Du côté de la Groupama-FDJ, op peut notamment citer David Gaudu, consstamment habillé aux couleurs du Coq Sportif lorsqu’il est en “civil”, of Thibaut Pinot, associé aux lunettes Oakley et aux chaussures Giro pareurs de connaissel.

Le cas Red Bull

Néanmoins, ces divers accessoires en vêtements ne s’opposent pas à la réclame des sponsors de l’équipe puisqu’ils ne la remplacent pas. Ils se superposent simplement à elle. De la sorte, sponsors privés et partenaires collectifs peuvent parfaitement se concilier sous cet angle. Mais les chooses se complique lorsque le sponsor privé vise un espace habituellement réserver à la promotion des partenaires de la formatie. Bekijk de locatie van Red Bull. En investissant massment dans les sports extrêmes, nécessitant donc toutes sortes de protections, la compagnie autrichienne s’est naturellement incrustée sur ces plastrons modernes. Mieux, en visant particulièrement des « petits sports », inconnus des profanes, Red Bull een ontwikkeling van een methode van mainmise commerciale, imposant par le fait sa loi aux promoters. De la sorte, la marque de boissons energisantes a pu prendre le pass sur le reste des sponsors, acquérant ainsi une primauté.

Wout Van Aert arbore autant les couleurs de la Jumbo-Visma que cellen de Red Bull quand il gagne

Wout Van Aert arbore autant les couleurs de la Jumbo-Visma que cellen de Red Bull quand il gagne

En cyclisme, c’est l’inverse ! Si Red Bull een grotere investering in cyclo-cross of VTT, en het begin van de dag van de pointe des pieds. Aujourd’hui, seuls trois routiers on contracté avec la marque : Wout Van Aert en Anton Palzer, comme cité en inleiding, meer informatie Tom Pidcock (INEOS-Grenadiers). Alles wat je kunt zien op een gemeenschappelijk punt: de weg naar het buitenland, de omgeving, de respectievelijke, de veldrit, het ski-alpinisme en de VTT. Het is de tussenpersoon van de disciplines die het meest effect hebben op de toenadering tussen mannen en vrouwen. Sur la route, Red Bull n’est donc pas chez elle, et c’est pourquoi ses ses méthodes intrusives posent problèmes.

Entre partenaires des formaties en sponsors privés, une conciliation délicate

La contractisation, clé de la conciliation

En effet, le casque est ordinairement réservé aux couleurs de la formatie, complétant insi la tunique depuis une vue d’hélicoptère. Sur le Tour de France, een overzicht van de valorisatie van de vorming en het klassement van de uitrustingen en de se parant de jaune. Dès lors, ces coutumes schijnbare clairement incompatibles avec l’apparition du logo de Red Bull en plein milieu de « cet espace publicitaire ». Cette confrontation de deux stratégies concurrentes men donc à un nœud gordien entre partenaires des formaties en éventuels sponsors privés.

Anton Palzer est carrément étiquette

Anton Palzer est carrément étiqueté « athlète Red Bull » door la marque

En fait, son denouement est nécessairement juridique. En marketing en sponsoring, tout engagement en contractuel. Het contrat est tout-puissant, il dicte ce qui est obligatoire et facultatif, dans le consentement des deux parties. Of, à ce jeu-là, puisque le coureur est avant tout engage par sa formatie, c’est son contrat professionnel qui prevoie les modalités de conciliation avec ses sponsors privés. Les termes du contrat étant laisses à l’appréciation de son auteur, ils verschillende donc à chaque situatie.

Red Bull, de sponsor privé, soumis à INEOS, de partenaire collectif

C’est pourquoi Wout Van Aert en Anton Palzer op het hoofd van de drager van het hoofd Red Bull, meer van Tom Pidcock, op de unieke reserve van cyclo-cross en op VTT. Dans le cas d’Anton Palzer, op een idee van een privilege en een été accordé à Red Bull pour des raisons financières, puisque l’entreprise autrichienne een largement financé la reconversion de son poulain. Een omgekeerde, dans le cas opposé van Tom Pidcock, op de eerste frilosité d’INEOS à associer son image de marque à celle de Red Bull, à la réputation sulfureuse en controversée auprès de son marché.

Protéger le sport des exces du marché

Néanmoins, het karakter van de introductie van de sponsors van privés op de ruimten, bestaande uit partenaires van de formatie die de neiging hebben om de functie van wielrenners opnieuw te maken. Si les coureurs sont seuls lorsqu’ils lèvent les bras, leurs victoires résultent systematiek d’un travail collectif, don ils récoltent simplement les fruits. Dit is een phenomène de croisement entre partenaires privés et collectifs se poursuivait et s’amplifiait, la place des champions au sein des effectifs pourrait être amenée à évoluer, dans un sens comme dans l’autre. Plus de sponsors privés en moins de soutien aux partenaires collectifs renforcerait-il le leadership de ces hommes ou tendrait-il à les marginaliser vis-à-vis de leurs coéquipiers ? Ces perspectieven tegengestelden sont tout autant inquiétantes et soulignent de nécessité de protéger le sport des excès du marché.

Leave a Comment