Stade Rochelais: l’ambition vient en gagnant

Les Maritimes, kampioenen van Europa, bevestigend ne pas être rassasiés. Désormais dans la cour des grands, ils veulent confirmer face au Stade Toulousain ce samedi soir, en barrage du Top 14. Même pas peur…

Une victoire et tout change. En belangrijke Champions Cup il ya deux semaines face à la redoutable Province irlandaise du Leinster, le Stade Rochelais a change de dimension. Côté palmarès, il est entré dans la cour des grands. Côté individuel, il ya eu «un declic», verzeker le manager Ronan O’Gara, étonnamment serein avant d’aller défier les tenants du titre toulousains chez eux samedi soir en barrage du Top 14, place en demi-finale contre Castres en jeu. «C’est zekere, oui, que ce titre a provoqué un déclic. Les joueurs sont beaucoup plus forts dans leur tête. Ils ont pris le contrôle, avec Greg (Alldritt) au cœur de ça. Et tous les grands komt overeen met se jouent au mental…»

Zie dresse pourtant une montagne: het Stade Toulousain, de Europese keuken en de liefhebber van de bouclier de Brennus, de saus saison en ne finissant pas sans le moindre trophée. Des Rouge et Noir qui, en plus, ont reporté leurs zes derrnières confrontaties geconfronteerd met Stade Rochelais, y compris les deux finales, de coupe d’Europe et de championnat de France, la saison dernière. «Il ya un complex contre Toulouse, il faut le reconnaître et l’accepterréplique très calmement le technicien irlandais. Mais, à un moment, tu dois dire stop. Et les joueurs on this stop après la dernière défaite (23-16, om 30 april). Après, c’est facile à dire, maintenant, il faut le faire. nous de prendre l’initiative. Meer, vanaf het moment, op est capable de trouver beaucoup plus de solutions qu’avant sur le terrain. »

C’est le moment. Le timing est parfait. Op een besoin de montrer ce que nous sommes capables de faire.

Ronan O’Gara

Ronan O’Gara is een manie pas la langue de bois. Il affiche sa veroordeling. Son équipe, le réservoir de confiance rempli à ras bord par le titre européen, est capable de tout désormais. «Ce groupe ne connaît overschrijdt grenzen. Op ne va lui en mettre. Bij aanvang et on va accélérer. Op een les joueurs pour celane craint pas d’affirmer en conferentie de presse le mentor des Maritimes. Je pense qu’on est beaucoup plus fort défensivement et avec le ballon. Si op élimine les fautes bêtes…»

Les raisons de croire à une fin de série noire ne manquent pas selon lui. Il souligne que son équipe a remporté treize de ses quinze derniers matcht depuis mi-février (défaites à Toulon et à… Toulouse). Que le pedigree des adversaires vaincus prouve la valeur de ses joueurs. Que ceux-ci ne sont pas rassasiés. In tegendeel. L’ambition vient en gagnant. «C’est le moment. Le timing est parfait. Op een besoin de montrer ce que nous sommes capables de faire. Het is de beste gelegenheid van het montrer notre niveau. On va là-bas avec une énorme bepaling. Op va jouer notre jeu. Et je dis pourquoi pas nous ? »

Het is een goed idee van de Rochelais, een groot feest van de strijd tegen de Leinster en een immens feest met een volgende hanger quatre jours, sont épuisés, il répond en souriant. «Moi je trouve les joueurs en form. Ils ne sont pas fatigués, il ya une bonne énergie à l’entraînement.» De première van de brodée op de maillot doit les porter. Ce que confirme l’emblematique deuxième-ligne Romain Sazy. «Op een pris geweten que c’est possible, tout simplement. Op avait fait le tour des vice-kampioenen. a fait du bien de ne plus être le petit qui n’a jamais rien gagné…»

Het is mogelijk om een ​​andere, gelijkaardige, gelijkaardige match te maken. Cette option n’est pas dans notre tête.

Ronan O’Gara

Un capital confiance qui peut faire basculer le rapport de force face aux Toulousains. «Mes joueurs font des grands komt overeen met contre de grands adversaires. Ils sont en confiance après Marseille (lieu de la finale van de Champions Cup, NDLR). C’est le moment de montrer qu’on peut gagner à Toulouse. Over sait que c’est un immense défi, que c’est Toulouse chez lui, avec en face des joueurs de classe mondiale. Meer informatie over het juiste doel. De saisir cette grande opportunité. C’est nous qui avons le ”momentum”. Laten we gaan !, lance un Ronan O’Gara complètement décomplexé. Si on veut être champion de France, ce qui est le but, on doit battre les meilleures équipes.»

Et quand on lui rapelle, encore une fois, que ces dernières saisons, l’avantage est aux Toulousains (8 overwinningen en onze confrontaties, dont les six dernières donc), il se fait ironique. «a fait longtemps oui. Meer dan een fait longtemps aussi qu’on n’avait pas été champion d’Europe…» Jamais en fait. Histoire de souligner que rien n’est onmogelijk. «Het is mogelijk om een ​​andere, gelijkaardige, gelijkaardige match te maken. Cette option n’est pas dans notre tête», conclu le manager à la vastberadenheid sans faille. Comme ses joueurs transfigures par leur conquête continentale.

.

Leave a Comment