Sunday Ride Classic 2022: Le géant Agostini sera bien la!

Tout le monde connaît «le roi», au moins de nom. Si vous suivez les Grands Prix motos, même depuis peu, vous savez qu’il existait, par le passé, un pilote italien (très) dominant. Giacomo Agostini rolde de kampioenen van de wereld uit in de jaren 1960 en 1970. Au total, il cumule quinze titres dont huit en 500cc. Absoluut legende! Giacomo soufflera, le 16 juin, ses 80 bougies. Afin de mieux appréhender cette histoire dorée, rendez-vous à la Sunday Ride Classic 2022 les 11 en 12 juni op het circuit Paul Ricard.

Né à Brescia, le jeune Giacomo doit la jouer rusée afin de s’adonner à sa passion : les cursussen moto, de côte ou sur piste. Son vader n’aime guère cette activité, meer zoon talent l’empêche de se cacher très longtemps. la vingtaine, il s’illustre en championnat d’Italie en kleding l’œil d’un homme en particulier: le comte Agusta.

Pour rappel, la firme MV Agusta avait déjà écrasé la concurrence à la fin des années 1950 notamment grâce à John Surtees en Carlo Ubbiali. De Brittannique komt terug in de Formule 1, op de vrijgekomen keuze van de keuze voor een reprise van Mike Hailwood.

Dit is de context van het Agostini-debuut met het MV-debuut 1965, engagé en 350cc ainsi qu’en 500cc aux côtés de “Mike the Bike”, une paire qui fait rêver. Dit is een andere categorie dan in de categorie reine en raison de l’écrasant règne de l’Anglais, de titel 350cc met een dispuut tegen Jim Redman.

Une saison complète à se disputer la première place, jusqu’à cette fameuse finale au Japon. Sur le trace de Suzuka, Agostini bénéficiera de l’aided d’Hailwood, débarqué in de categorie voor hulp aan zoon coéquipier à reporter le titre. Malheureusement, un problème moteur mit fin aux espoirs d’Agostini. Cependant, la course du champion Redman ne fut pas de tout repos ! La légende raconte qu’un insecte s’introduisit dans ses lunettes, contraignant le Rhodésien à rouler avec un œil fermé hanger 20 tours !

La suite de la carrière d’Agostini sera parée d’or, quasiment intégralement. Malgré de nouveaux échecs en 350cc lors des saisons 1966 et 1967 (la faute à un “Mike the Bike” récalcitrant), le “Roi” s’adjuge tous les titres 500cc jusqu’en 1972 (!), parfois en réalisant des saisons entières sans perdre la moindre cursus. Il quitte la maison Agusta avec 13 titels en poche, répartis dans les deux plus grosses catégories. Meer geschiedenis ne s’arrête pas ici.

Après une défaite pour le titre 500cc en 1973 tegen Phil Read, Agostini choque le monde moto. Soucieux de relever un nouveau challenge, italien signe avec la firme montante Yamaha, toujours sur les deux mimes cylindrées.

Malgré deux victoires in 500cc en 1974, de « Roi » termine l’année en quatrième position. En revanche, le suspens n’a jamais étouffé les fans de la 350cc. Een belangrijk deel van de cursussen, de garantie van de titel van de avant dernière manche.

Il ne lui manquait qu’un ultime sacre en 500cc over machines japonaises pour cimenter sa légende. À 33 ans, Agostini vervolg de s’y coller. La saison 1975 démarre de la meilleure des manières avec une victoire en France. Les rivaux Phil Read en Hideo Kanaya, sur MV Agusta en Yamaha, een perfect vervolg op het ritme van het seizoen en het debuut van het seizoen. Le Britannique doit attendre la Belgique pour marquer sa première victoire alors qu’il ne reste que trois joutes à disputer.

Finalement, en Tchécoslovaquie, Agostini rapporteert zoon 15e et dernier titre après avoir résisté au retour de Phil sur la fin d’année. Lassé, « Geleden » retourneer naar MV Agusta voor 1976 meer geschillen over de cursussen. Pourtant, il legt een 500cc op de Nürburgring trempé, belangrijke zoon ultime victoire en Grands Prix (la 122e), pour la firme ainsi que la dernière pour une 500cc 4-temps.

Het beste van het seizoen 1977 met de « Roi », alors plus grand pilote moto que la terre ait porté, raccroche le cuir, non sans émotions. Un déchirement pour qui avait couru une grande party de sa vie. Par la suite, Agostini ne s’éloigna jamais des pistes and conduisit Yamaha au titre en tant que team manager, puis Cagiva à la victoire au debuut des années 1990. Depuis 1995, il n’est pas rareé de l’apercevoir sur les historiques comme la Sunday Ride Classic. Ne manquez pas cette occasion, et faites un détour par le Paul exception Ricard les 11 en 12 juin prochain pour cette fêtenelle !

Chacun sera la star d’une journée :

Giacomo Agostini sera présent les 11 en 12 juni,
Álex Rins le Samedi 11 juni,
Miguel Oliveira le Dimanche 12 juni.

Ils rejoindront d’autres Champions du monde presenteert à l’événement:

Giacomo Agostini, Freddie Spencer, Christian Sarron, Carlos Lavado, Antoine Meo, Alain Michel, Patrick Igoa mais aussi Jean-François Baldé, Thierry Espié, Laurent Pidoux, enz…

La SRC 2022 c’est plus de 1000 manches en piste :
6 plateaus de vitesse
1 cursus d’endurance Klassieke européenne
600 manches van de collectie en actie op de piste van de route in de competitie tussen Moto2 en MotoGP.
La plus grande expo GP gemaakt in Frankrijk avec 35 manches françaises ayant couru en GP : Elf, Pernod, Motobecane, Chevallier, Fior, But, Mistral, etc.
een tentoonstelling 50 jaar Grand Prix labellisé programma Heritage de la FIMseule opération du genre in Frankrijk.
Seule date Française du program Yamaha Racing Heritage Club met 50 Yamaha TZ-reunies.
Pres de 100 Kawasaki H2 réunies pour le cinquantenaire de ce modèle mythique etc.
5 parades tijdens het weekend y compris une massal parade Yamaha pour fêter les 80 ans d’AGOSTINI.
Un village pour essayer les dernières nouveautés.

C’est unique, c’est la SRC, et il faudra bien en profiter !

11 / 12 juni 2022 Circuit Paul Ricard

Leave a Comment