« Thibaut een surtout envie d’être un acteur en montagne »

Mardi

Julien Pinot, commentaar sentez-vous Thibaut après la première partie d’année ?

Je le sens sur une dynamique positive depuis le debuut de saison. Het is een jaar geleden dat er een einde gekomen is aan het einde van 2020 en aan het einde van 2021. Er is een kans dat er nog meer te zien zal zijn, kleine stukjes van het jaar, er zijn grote verschillen in de Tour , des Alpes et le Tour de Romandie, wat betreft mijn ressorti avec toujours un peu plus de confiance à chaque fois. Tirreno met de premier vrai déclic. Derrière Pogacar, il a vu qu’il était capable de suivre les meilleurs. Il avait besoin de se le prouver à lui-même. Il voyait qu’à l’entraînement, ça allait de mieux en mieux mais entre être can de faire des effort intenses seul à l’entraînement et subir le rythme and les attaques des autres, il ya un pas. Er is een plaats waar je kunt kiezen uit een bevredigend aanbod van Tirreno.

Avez-vous douté de le revoir un jour à ce niveau ?

Op een forcément douté auto c’était tellement compliqué. Il prend aussi tellement les chooses à cœur, n’a pas de patience et il faut lui expliquer. Il comprend surtout ce qu’il ressent, ce qu’il vit, pas forcément les mots et les explications. a ne lui parle pass assez. Op était là pour le soutenir. Dans nos quotidiens, op een tous des hauts et des bas. Le plus belangrijke est de rebondir. C’est un bel voorbeeld. C’était compliqué et long. Een été dur il ya un an pendant le Giro alors qu’il allait à Paris pour la rééducation. Le jour où ça ne va pas, on est fataliste mais le lendemain matin, on se lève et on réessaye. Op est un peu comme ça dans la famille, c’est notre caractère.

« Thibaut, c’est dans l’adversité qu’il acquiert cette confiance.»

Commentaar aviez-vous construit son program de ce 2022 pour parvenir à vos fins ?

Thibaut a beaucoup couru sur février et mars auto il avait besoin de ça, d’enchaîner les cursussen avant de retourner sur son premier grand tour en deux ans. Op savait que ce bloc serait concentré pour lui permettre de progresser, augmenter son niveau de base. Op een disputé Tirreno, le Tour des Alpes et le ”Romandie” auto Thibaut y avait des repères et de bons souvenirs. Descourses ouvertes avec de la montagne pour le remettre sur le droit chemin et retrouver cette confiance. Il ya des coureurs pour qui l’entraînement leur suffit pour être confiant. Thibaut, c’est dans l’adversité qu’il acquiert cette confiance. Il a ensuite bien coupé avant un stage sachant que le Tour se fait sur la fraîcheur. Op est dans les temps de passage et on va continuer à travailler.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies.

En cliquant sur « J’accepte »les cookies seront déposés et vous pourrez visualiser les contenus .

En cliquant sur « J’accepte tous les cookies »vous autorisez des dépôts de cookies pour le stockage de vos données sur nos sites en toepassingen à des fins de personnisation en de ciblage publicitaire.

Vous gardez la possibilité de pensioner votre consentement à tout moment.
Gérer mes choix


Quel est le prochain objectif ?

On ne va pas trop se projeter. Lever les bras était une première étape. Onderhoud, il faut le faire au niveau supérieur, en World Tour.

En voor de Tour de France?

Il a surtout envie d’être acteur en montagne, de lever les bras. C’est un gagneur. C’est quelqu’un qui aime faire le spektakel, ne pas subir. Les inspanningen max faits sur Tirreno et le Romandie, au contact des favoris, sont de très bonnes valeurs. C’est rassurant pour moi, l’entraîneur, et pour lui. En 20118, 2019, 2020, il savait qu’il pouvait rivaliser avec les meilleurs. Là, op een moins de repères. Pogacar of Roglic au top, c’est du très très haut niveau mais ça reste des athlètes qui ne sont pas forcément toujours au top. En 2014, lorsqu’il fait podium, les deux favouris étaient Froome en Contador qui n’avaient pas fini. En 2020, il était dans les favouris et n’était pas présent pour la victoire. C’est le vélo. Meer van een galéré pendant deux ans, ça peut lui amener de la motivation supplémentaire lorsqu’il sera en mesure de gagner. Il aura geweten que ces momenten-là sont rares, riches et qu’il faut en profiter.

Thibaut Pinot est en pleine préparation du Tour de France.  Foto ER /Clément BARRÉ

Thibaut Pinot : « Le meilleur entraînement, c’est la course »

Pas de doute, Thibaut Pinot a retrouvé le plaisir de pédaler cette année. Les douleurs dues à sa chute sur le Tour de France 2020 appartienne au passé en les résultats suivent une courbe ascendant alors que se profile le Tour de France. Depuis le luundi 23 mei, il est dans les Alpes pour s’y préparer. « C’est un stage de verkenning et de préparation avec une course vers la fin », expliquait le Haut-Saônois avant de se lancer dans ce stage « en itinérance des Alpes du Nord aux Alpes du Sud. » Il a notamment revu L’Alpe d’Huez où il s’est déjà imposé, et découvert le col du Granon.

« La Mercan’Tour Klassiek ne sera pas une course of je vise vraiment quelque choose, elle vient dans ce bloc de travail en vue du Tour de Suisse et du Tour de France. a tombe bien, je pense que le meilleur entraînement, c’est la course», ajoutait Thibaut Pinot qui n’a cependant pas pour habitude de mettre un dossard pour resterlement dans le peloton. Surtout quand trois cols (La Colmiane, Couillole, Valberg) sont au menu.

Ts

Leave a Comment