Tous les ingrédients sont bien la aux Strade Bianche Espoirs – Actualité

“Formidabel!”. Kevin Hulsmans is enthousiast voor het resumé van de première op het niveau van de UCI van de Strade Bianche de Romagne, de versie van Espoirs de la célèbre course WorldTour. Pourtant, de sportdirecteur d’Elevate p/b Startpagina Oplossing-Soenens n’était pas serein avant le départ. la reconnaissance, de oude coureur van Quick Step is gemaakt door de moeilijkheid van het traceren. “Je me disais que si j’avais deux coureurs à l’arrivée, je serais satisfait”avoue-t-il au micro de DirectVelo. Zie beschrijving van het parcours conforte ses craintes. “Il ya l’équivalent de quatre Redoute, la même longueur, les mêmes pourcentages.” Zoon collègue de Lotto-Soudal DT Dirk Aernouts abonde dans son sens. “Il n’y a jamais de montée de plus de trois kilometres, mais ça grimpe pas mal à zekere endroits.” Sur les 156 kilometer, op retrouve dix chemins de terre, dont deux qui reviennent à trois reprises, comme la Strada del Mandoril (2,6 km à 4,5%). “Le passage clé du tracé. C’est là que le peloton a éclaté”.

Het laatste est vraiment difficile. “Dans les cinq derniers kilometres, il ya encore deux tronçons de terre et la montée finale avec des pourcentages à 17%, ce qui n’est pas sans rappeler la montée de la Via Sante Canta Caterina de Sienne avec avec ces. beau être dans. een autre région de l’Italie (la course pro est en Toscane, NDLR), tous les ingrédients sont là, les chemins de terre, les pourcentages, la poussière en les routes étroites”. Gevolg is dat het moeilijk is om te presteren op de aanwezigheid van de coureurs. “Ça fait party du jeu”, souligne Kevin Hulsmans. “Les gars sont au courant dès le briefing. Soit ils on la chance d’être dépannés par la voiture neutre, soit il faut espérer que je ne sois pas loin, soit c’est mort, c’est la ce la jerè.” type de course. On ne va pass s’amuser à doubler le peloton sur des routes pareilles, il faut assurance la sécurité des coureurs avant tout”, rappelle-t-il.

DES BONS RESULTATEN POUR LES DEUX ÉQUIPES BELGES

Au niveau sportif, les deux équipes belges on bien figuré. Ramses Debruyne (Lotto-Soudal DT) en Siebe Deweirdt (Elevate p/b Home Solution-Soenens) op de passé toute la journée devant. Ils sont sortis en compagnie de sept autres coureurs. Het peloton emmené par la Bardiani semblait avoir la situation sous contrôle en n’octroyant pas plus d’une minute. Pourtant, il n’est jamais revenu. Cinq hommes seulement op réussi la jonction, en sortant dans le secteur 6, à savoir le deuxième passage dans la Strada Del Mandoril. Au secteur 8 (la troisième fois dans la Strada del Mandoril), le groupe a explosé. “Dans le final, nous n’étions plus que huit dont trois duos (Zalf Euromobil Fior, Tudor Pro CT en Lotto-Kern Haus, NDLR). La décision s’est faite dans les deux derniers kilomètres très raides où c’est devenu trop dur pour moi. J’étais quand même satisfait de ramener un Top 10 après une longue journée devant”confié Ramses Debruyne (voir klasse).

Elevate p/b Home Oplossing-Soenens realiseert een groep van de 10e à la 12e plaats, met respect voor Arno Claeys, Obie Vidts en Lorenz Van de Wynkele. ‘Siebe Deweirdt’ (afsluiting 20e, NDLR) een fait une magnifique course, meer dan een jaar geleden. Over aurait dû s’arranger pourer Arno, Obie ou gezant Lorenz et on aurait pu jouer la gagne.”, commentaar Kevin Hulsmans.

NE RIEN CHANGER À LA FORMULE

Selon les deux ploegleiders, er is geen verandering in de formule van de actuelle: garder les 2 200 meter van de negatieve positie op de 156 kilometer van het parcours. “Au total, on arrival à une vingtaine de kilomètres sur les chemins de terre, c’est bon comme ça. Au plus c’est court, au plus ce sera attractif pour le public. La course va démarrer plus vite”, argument Dirk Earnouts. Pas vraag non plus de changer la date. “Elle fait partie d’une série de courses italiennes avant le Giro. Een unieke déplacer pour cette épreuve aurait été un investissement trop conséquent”, poursuit-il. Avec la Coupe de la Paix le lendemain et située non loin de Gradara (lieu d’arrivée), les coureurs n’avaient pas de long trajet à effectuer. Dit is een goed voorbeeld van een ressentir voor de volgende inspanningen. Ramses Debruyne, 6e des Strade, a terminé loin, laissant à d’autres coéquipiers la chance de s’exprimer.

Ainsi, Aaron Van der Beken en Vincent Van Hemelen op fini 6e et 7e dans le même groupe que le vainqueur Federico Zuggo (Zalf Euromobil Fior). “C’est égallement un chouette parcours avec une partie en ligne avant d’arriver sur huit circuits locaux avec la longue montée de San Paolo. On pourrait faire facilement organizer un Championnat ici, ça s’y prêterait”, estime Kevin Hulsmans. Het manquait des équipes comme Development Team DSM, Jumbo-Visma Development of encore la Conti Groupama-FDJ, Dirk Aernouts is tevreden over het plateau. “Il y avait encore du beau monde avec notamment la ProTeam Bardiani. Hagens Berman-Axeon, Zappi, Tudor Pro CT en les autres formaties italiennes qui n’étaient pas la pour la rigolade”.

LES STRADE POUR GAGNER SA SÉLECTION AU GIRO

En tout cas, les deux directeurs sportifs sont unanimes sur le fait que cette course peut gagner ses lettres de noblesse comme chez les pros. “Ça reste un nom, c’est comme le Tour des Flandres en Belgique, venir ici deviendra vite un rendez-vous à part du calendrier et le parcours est à la hauteur”bevestigt Kevin Hulsmans. “De plus, cette arrivée à l’intérieur du château de Gradara, ça donne du cachet”rajoute Dirk Aeronouts.

Het eerste exemplaar van het vertrekpunt voor de suite van de selectie van de selectie van de Tour d’Italie Espoirs (11-18 juin). Chez Lotto-Soudal DT, deux coureurs sont assurés de leur place, Lennert Van Eetvelt en William Junior Lecerf. Ils sont cinq pour les trois sièges restants, à savoir Milan Paulus, Aaron Van der Beken, Alec Segaert, Ramses Debruyne en Vincent Van Hemelen. Du côté d’Elevate p/b Home Solution-Soenens, si Toon Clynhens en Robin Orins hebben op 5 juni het vertrek van de Giro, Kevin Hulsmans gemaakt. “Les gars connaissent le deal. Ceux qui ne feront pas le Tour d’Italie auront de belles épreuves the compensation comme Dwars door het Hageland of encore la Elfstedenronde à Bruges. Il ya pire…”.

.

Leave a Comment